Bonjour à tous,

Ceux qui n’aiment pas lire ou qui trouvent mes textes un peu trop long seront servis car  mon compte rendu de pêche à l’alose sera à l’image de ma saison d’alose 2017 : assez court merci!

Nul besoin de vous mentionner que le printemps pluvieux que nous avons connu affecte grandement les conditions auxquelles nous avons à faire face comme pêcheur. Les niveaux d’eau de plusieurs plans d’eau ont atteint un niveau record et la rivière Des Prairies n’y échappe pas. Vendredi dernier, j’étais allé faire un tour de la berge avant mes premiers guidages prévus pour me donner un avant-goût des conditions. Je dois vous avouer avoir été surpris par le débit élevé au pied du barrage Pie IX : du jamais vu. J’avais donc décidé d’annuler tous mes groupes prévus de la fin de semaine.

En fait, la seule et unique raison pour laquelle je n’annulais pas toute mes sorties, c’était que j’avais espoir que le niveau d’eau commence à baisser et qu’en début de semaine Hydro se décide à fermer certaines portes du barrage. Mais comme on a de la difficulté à ce qu’une journée passe sans pluie, vous comprendrez que mes espoirs ont vite tombés à l’eau…Avant d’annuler le reste de ma saison d’alose, je voulais quand même en avoir le cœur net et aller faire un tour avec mon bateau pour confirmer ce que je me doutais déjà.

C’est donc avec un ami que je suis allé tenter ma chance hier afin de prendre ma première alose cette année. Disons que ça brassait beaucoup plus que ça en avait l’air du bord! loll À vrai dire, c’était pratiquement impossible d’aller sur ma plate-forme de pêche avant sans y aller à genou tellement le bateau se faisait secouer dans tous les sens. Après quelques tentatives infructueuses, nous avons fini par être capable de nous ancrer dans la seule brisure de courant qu’il semblait y avoir.

À pêcher, nous nous sommes vite rendu compte qu’il n’y avait pas vraiment de corridor où les aloses pouvaient passer sans voyager dans le fort courant. Il n’y avait donc pas d’endroit où nous pouvions pêcher efficacement. J’ai quand même réussi à en prendre une première et mon ami aussi après quelques minutes, mais disons qu’à part la grosse alose (la photo ne rend pas justice au poisson!) et 2 ou 3 autres échappés, ce fut assez tranquille le reste du temps.

De mon côté, considérant que cette pêche en est une de quantité, que l’on prend un poisson après l’autre, vous comprendrez que le résultat de ma pêche hier est loin de représenter ce qu’est ma pêche habituelle à l’alose. Deuxièmement et encore plus important, le débit très élevé au pied du barrage Pie IX rend les conditions très hasardeuses pour ne pas dire dangereuses. Pour ces raisons, hier était et aura été ma seule sortie de pêche à l’alose en 2017. Tous mes sorties de pêche à l’alose sont annulées et on se reprendra l’an prochain. Le risque n’en vaut pas la peine. J’aurai au moins eu le temps d’essayer ma nouvelle canne St-Croix Avid 9′. Avec son action med-lite, elle m’a donné tout un « feeling » lors du combat avec ma grosse alose.  🙂

Pour ceux qui seraient tentés d’y aller quand même en bateau, je vous le déconseille, à moins peut-être que vous pêchiez beaucoup plus bas que le barrage, du côté de Montréal. En haut, oublier ça. Pêcher au pied du barrage comporte des risques, cette année les risques n’en sont que plus élevés. Alors si vous faites à votre tête et y aller quand même, je n’aurai qu’un conseil à vous dire : soyez d’une extrême prudence. En un claquement de doigt vous risquez de vous retrouver à l’eau à cause d’une turbulence. Pensez-y à deux fois avant de vous y aventurer!

 

 

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *