Magasinage Noel

Le temps des Fêtes approche et à moins que vous ne vous appeliez Mr. Scrooge, vous aurez à faire des cadeaux. J’ai donc pensé partager avec vous ma « Hot List » des bébelles que je traîne dans toutes mes sorties de pêche et dont je ne saurais me passer. Ce sont en quelque sorte mes « outils de travail » qui se sont démarqués au fil des années par leur performance et leur durabilité, et qui ont été mis à dure épreuve dans les pires conditions inimaginables. Certains items de cette courte liste pourraient donc être des choix intéressants à offrir  à votre pêcheur ou pêcheuse préféré.

Pourquoi payer pour la qualité?

Qui dit performance et durabilité, dit forcément payer un  plus chère, ça va de soi. Amateur de « cheap », cette chronique n’est pas pour vous! Elle est plutôt dédiée à ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter 10 bébelles avant de tomber sur la bonne. Évidemment, ma façon de voir les choses n’en n’est pas une qui aidera à faire tourner l’économie en ces temps d’austérité mais soyez sans crainte, nombre de consommateurs se laisseront leurrer par des emballages des plus attrayants et compenseront pour le manque à gagner. C’est à se demander où sont vraiment les poissons?

Dans le même ordre d’idée,  j’en profiterai pour vous donner une petite mise en garde pour votre magasinage du temps des Fêtes. Une bonne tactique utilisée par les compagnies pour vous faire dépenser les dernières cents que notre bon gouvernement a daigné vous laisser dans votre tirelire, est celle d’utiliser son nom pour  vous mettre en confiance et vous inciter à mettre son produit plutôt qu’un autre  dans le panier.

Les grandes compagnies ont compris il y a bien longtemps que leur nom est vendeur. Que voulez-vous, la « business » de la pêche ne fait pas exception à la règle et sera elle aussi sans pitié sur votre porte-monnaie. Elle n’a aucun scrupule de se servir de sa réputation chèrement gagné au fils des années avec ces produits vedettes de qualité supérieure pour vous offrir une quantité infinie de babioles sur lesquelles elles apposent leur nom. La plupart de ces produits  sont probablement fabriquées en Chine et la notion de faire des profits semble tout à coup beaucoup plus importante que la satisfaction du consommateur. Et quand on parle d’accessoires de pêche, OMG, ça fait peur…

Cette tendance, malheureusement de plus en plus répandue, peut flouer le plus averti des consommateurs. La réaction normale  d’un consommateur est assez simple, il achètera un produit qui porte la même marque que le produit qui lui a apporté satisfaction par le passé. Il se sent en confiance et se dit  que si cette compagnie de marque réputée met son nom dessus, que forcément se sera un produit de qualité. Avouez que vous vous êtes déjà fait avoir! En tout cas, personnellement, ça m’est arrivé à trop d’occasions et je considère que ça m’arrive encore trop souvent. Pourtant je sais de quoi je parle, je les connais les produits, j’ai passé ma vie à dépenser tout mon argent en équipement de pêche sportive en plus d’avoir travaillé comme conseiller en vente dans le domaine.

Le bla bla habituel que vous entendrez concernant cette tactique déloyale est que les compagnies n’ont pas le choix d’agir ainsi pour continuer d’offrir des produits abordables et que c’est comme ça que ça fonctionne. Ce qui ne vous dirons jamais c’est qu’en réalité, ils font tout ce qui est en leur possible pour que leurs produits soient assez attrayants pour que vous l’achetiez, mais fabriqué de façon à ce qu’il ne dure pas trop longtemps afin que pendant votre vie, vous ayez à racheter plusieurs fois le même produit. C’est normal, c’est plus payant ainsi! C’est comme s’il fallait finir pas se dire que pour faire tourner la roue et avoir une saine économie, qu’il faut forcément passer par la surconsommation. À qui ça profite vraiment?

Alors que ça soit votre conscience écologiste ou votre côté gratteux, c’est tout à votre avantage d’acheter des produits de qualité car même si vous payez plus chère qu’un produit considéré à prix plus abordable, vous serez gagnants sur le long terme. C’est dans cette optique que j’ai fait cette liste. Et pour vous dire très franchement, je dois avouer avoir beaucoup plus de facilité à vivre avec l’idée de m’être procuré un produit durable et qui fait la job, que vivre avec l’idée de m’être fait fourré d’aplomb…

Sur ces belles paroles, voici ma fameuse Hot List!

 

LEATHERMAN TOOL
831557_1

 

http://www.leatherman.fr/

Ma paire de pince arrive en tête de liste pour une très bonne raison : c’est de loin l’outil de pêche le plus pratique que je possède. On peut toujours arriver à se débrouiller sans puise mais sans pince, il y a de forte chance de finir avec un hameçon planté dans la main.

Comme vous le voyez, ce n’est pas une paire de pince ordinaire mais plutôt un genre de couteau de l’Armée Suisse version pince. Il existe une quantité impressionnante de tâches que peut accomplir le Leatherman Tool. Les multiples outils intégrés peuvent servir à aiguiser des hameçons, couper du fil à pêche et autres petits filage, réparer des connections de toutes sortes, éviscérer des poissons et évidemment décrocher des poissons. Vous leur trouverez certainement une multitude d’utilisations diverses.

C’est un militaire, frère d’un ami d’enfance, qui m’a fait découvrir cet excellent produit il y a de cela bien longtemps. À l’époque, je me demande même si les Leatherman n’étaient pas disponibles en exclusivités que pour l’Armée. Avec le temps, il fut de plus en plus facile d’en trouver malgré qu’au début, sa distribution était plutôt limitée aux magasins spécialisés en équipement de camping. Aujourd’hui on en trouve partout en toute sorte d’imitations plus ou moins fiables. Contrairement à plusieurs modèles de pinces fabriquées par différentes compagnies et offertes spécifiquement pour les pêcheurs, les Leatherman quant à elles, ne rouilleront pas et ne bloqueront pas car elles sont entièrement en « stainless ». À moins que vous ne les perdiez dans le fond d’un lac comme je l’ai fait à ma première saison en voulant décrocher une mini-ouananiche sans la toucher, vous devriez les avoir pour le reste de votre vie. En tout cas, ça fait plus de 20 ans que je me sers des miennes et elles me sont encore utiles aujourd’hui à toutes mes sorties de pêche avec la même efficacité qu’au premier jour!

Il y a bon nombre d’histoires de pêche que je pourrais raconter en lien avec ces pinces, tellement que je pourrais faire une chronique seulement là-dessus. Du temps où j’étais conseillé en vente dans le domaine de la pêche, c’était de loin  mon produit vedette du Temps de Fêtes. La direction avait même décidé de transférer du camping vers le département de pêche la majeure partie de l’inventaire de Leatherman tellement  j’en vendais.

Le prix des différents modèles offerts par la compagnie Leatherman varie entre 35 et 150$. Celui ressemblant au mien se situe entre 80 et 100$ et vient avec une garantie de 25 ans. Faites attention par contre, il y a certains modèles fabriqués en partie en « stainless » et en plastique. Je dis ça sous toute réserve mais je doute qu’ils soient aussi solides et durables que le modèle tout en « stainless ».

 

SEAL LINE DRY BAGS


seal_baja_bags

http://www.cascadedesigns.com/fr/

Vous remarquerez mon fameux sac jaune derrière moi. Photo prise il y a de-cela plus de 20 ans pendant une pêche de nuit…à la pluie loll

En 2ième position arrive mon fameux sac jaune. Ce sac de la compagnie Seal Line est un autre produit d’une résistance et d’une durabilité surprenante. Pour vous donner une idée à quel point, je l’ai acheté pendant un « trip » de magasinage d’équipement de camping avec l’argent de mon premier retour d’impôt en 1992! C’est le genre de sac que l’on se sert habituellement en expédition de canot-camping. Ce produit est l’exemple même où l’efficacité rime avec simplicité. Il suffit de rabattre 2 fois l’ouverture  sur elle-même, de  clipper  les deux attaches en « D » et le tour est joué.  Tout ce que vous avez besoin de garder à l’abri des intempéries se retrouve protégé de façon hermétique.

C’est donc depuis mes premières sorties de pêche en embarcation que je traîne ce sac. Et depuis, j’ai  toujours un kit de vêtements de rechange à l’intérieur  au cas où moi, un ami ou un client tomberait à l’eau. Ce sac me permet de garder aussi au sec : un imperméable, mon immatriculation de bateau, mon porte-monnaie, mon cell, etc. D’ailleurs j’aimerais bien un jour trouver une boîte à lunch aussi performante que ce sac…

Le modèle que j’utiles (Baja 30 HD) se détaille aux environs de 35$. Avec un minimum d’entretien à l’Armor All, votre sac gardera toute sa souplesse, ce qui empêchera le caoutchouc de craquer aux fils des années.

 

LAMPE FRONTALE PETZL

e92hmi-reactik_lowres

https://www.petzl.com

Avoir écrit cette chronique une quinzaine d’année auparavant, je vous aurais probablement parlé de la Mini-Maglite. Cette petite lampe de poche était d’une très grande efficacité. Elle était solide compacte et très durable. Cependant, avec l’arrivé de la Petzl au LED en 2000, ma petite lampe de poche fût rapidement remplacé par une lampe frontale. La raison principale était que cette dernière me permettait d’avoir mes deux mains libres pour effectuer mes activités. Avoir eu cette lampe frontale quand j’étais jeune, j’aurais été une vraie machine à ramasser des vers de nuit!

dsc_0184-2

Aujourd’hui, à l’instar des pinces multifonctions, on en retrouve des copies offertes bien au-delà des magasins spécialisés de plein-air. Cependant, pour trouver l’original Petzl, ce que je vous suggère fortement, vous aurez peut-être faire vos recherches plus précisément dans les magasins de plein-air. La raison pour laquelle je vous suggère cette compagnie plus qu’une autre : la qualité. Ça fait 16 ans que j’ai la mienne et elle fonctionne toujours aussi bien que le jour où je l’ai reçu en cadeau. Je vous mets donc au défi de trouver un vendeur, qui offre sur ses tablettes un produit soit disant aussi fiable pour moins chère et qui justement, en utilise une depuis aussi longtemps.

Avec mon service de guide de pêche à l’esturgeon que j’offre maintenant depuis quelques années, j’ai dû « upgrader » de modèle. J’avais besoin d’un éclairage beaucoup plus fort afin de voir plus facilement la ligne de mes clients pendant le combat de leur poisson. Il faut dire que nous pratiquons cette pêche en grande partie de nuit. J’ai donc essayé différents modèles et celui que j’ai bien aimé est le Tikka RXP.  En plus d’avoir un éclairage qui ne se compare en rien avec ma vieille lampe au niveau de l’intensité, on a l’avantage de pouvoir la porter confortablement avec une casquette, ce qui n’était pas le cas de mon ancienne. Ça peut sembler anodin, mais c’est une caractéristique intéressante avec l’arrivé des nuits fraîches de septembre. Une autre fonction vraiment pratique que plusieurs lampes possèdent est la lumière rouge. C’est très pratique quand on veut effectuer une tâche sans éblouir tout le monde autour. C’est très désagréable de recevoir 200 lumens en plein dans les yeux… Là où ça peut devenir compliqué, c’est de choisir en fonction de vos besoins. À titre d’exemple, le modèle que j’utilise de 200 lumens (remplacé par Réactik), permet de bien voir le combat du poisson autour du bateau. Donc je recommande un minimum de 200 lumens pour ce type d’application.

dsc_3419-copie

Il y a aussi bien d’autres fonctions intéressantes avec ces nouvelles lampes techno. Avec la technologie Reactive Lighting, la puissance d’éclairage s’adapte automatiquement selon la luminosité ambiante, ce qui réduit les manipulations au minimum et optimise la batterie. Certains modèles permettent l’utilisation de batteries conventionnelles ou rechargeables. L’avantage des batteries Lithium-Ion réside au niveau du confort : plus léger à porter. Par contre, comme toutes batteries rechargeables, elles ont une durée de vie limitées. À vous de choisir!

 

COFFRET PELICAN

pelican-1150-small-pistol-case-hardcase

 

http://www.pelican.com

Rares sont les pêcheurs, qui ne rêvent pas un jour, d’attraper un poisson trophée. Même si nos cellulaires peuvent nous dépanner question d’immortaliser ce moment, la réalité est qu’ils offrent de piètres performances en luminosité réduite. Malgré les efforts des compagnies à ce sujet, la qualité d’image d’un cellulaire ne rivalise toujours pas avec un appareil DSLR (reflex numérique). L’inconvénient avec un appareil photo est qu’on ne sait jamais trop où le mettre dû à l’espace qu’il prend et sa fragilité. S’il y a une chose que l’on ne veut pas qui arrive à notre appareil photo, c’est bien de le cogner ou encore pire, qu’il reçoive de l’eau. Dans ce genre de situation, un étui de protection à toute épreuve est de mise.

Mon coffret de protection Pelican fait donc partie de toutes mes sorties de pêche. Les étuis de protection de cette compagnie sont pratiquement indestructibles. Ils sont à l’épreuve de l’eau et peuvent même être submergés. Si vous ne connaissez pas ce genre de d’étuis, ce sont ces mêmes coffrets qui sont utilisés dans la plupart des films d’action, d’espionnage, voir même de guerre. Ce sont ces boîtiers à toutes épreuves qu’on se sert pour transporter  les objets de valeurs, armes, cameras, etc., dans les films…et dans la vrai vie aussi!

Dans mon bateau, il est toujours à portée de la main, placé de façon à pouvoir accéder à mon appareil photo en un temps record. Ainsi, je perds le moins de temps possible. On décroche le poisson, prenons quelques photos, et je le remets aussitôt dans l’étui. C’est la meilleure façon que j’ai trouvé pour éviter un accident. Mon appareil se retrouve donc protégé en tout temps. Très pratique aussi en avion, en voyage, sur la plage, peu importe l’endroit. En fait, dès que je vais à quelque part et que j’ai l’intention de prendre des photos, je traîne mon appareil dans cet étui de protection et j’ai l’esprit tranquille.

 

LUNETTES MAUI JIM

surf-rider

https://ca.mauijim.com

S’il y a une pièce d’équipement que je considère essentielle c’est bien les lunettes polarisées. Pourquoi Maui Jim plus qu’une autre marque? Ma réponse est assez simple : la qualité de l’optique. Même s’il existe une quantité innombrable de lunettes polarisées et ce, à des prix qui peuvent variés d’une dizaine  à plusieurs centaines de dollars, très peu de compagnie rivalise avec la qualité d’optique de Maui Jim. Je ne jouerai pas au Ti-Joe connaissant en vous énumérant toutes les spécifications techniques qui fait que cette compagnie se démarque des autres. Passez chez un opticien et il vous le confirmera. Ce que je peux vous affirmer par contre, c’est que je ne m’en passerais pas. Que ce soit pour me protéger les yeux du reflet du soleil sur l’eau, m’aider à voir les structures et poissons dans l’eau, conduire en auto, à la plage, etc. En fait, pour presque toutes mes activités extérieures, je les porte. Et si ce n’est pas assez pour vous convaincre,  l’idée de se retrouver par accident avec un hameçon dans un œil est assez évoquant  quant à la nécessité de les porter en tout temps à la pêche.

dsc_1159

En situation de luminosité réduite (aube ou aurore), une lentille de couleur ambre est idéale pour localiser les structures à faibles profondeurs, si importantes à prospecter en début de saison. Par journée de grande luminosité, il est préférable d’utiliser une lentille grise.

Petit conseil, considérant l’investissement concernant l’achat d’une bonne paire de lunette polarisée, il est essentiel que la personne qui va les porter les essaie. Il y a plusieurs points techniques à considérer au niveau du choix de la monture. À noter aussi, qu’il y a possibilité de prescription sur plusieurs  modèles chez Maui Jim (ce qui n’est pas le cas pour les marques de moindre qualité). Ça pourrait vous faire économiser beaucoup de sous si vous avez une bonne assurance!

 

CEINTURE MUSTANG

ceinture-mustang

https://mustangsurvival.com/

Comme dernière pièce d’équipement, elle pourrait vous sauver la vie, rien de moins! Voici donc  la ceinture de sécurité Mustang. Pour être franc, je dois vous l’avouer, je déteste devoir porter en tout temps une ceinture de sécurité (obligation quand on est guide de pêche avec des clients!). Je ne suis vraiment pas un fan de ce genre d’équipement. Plus jeune je n’en mettais pas et je ne suis pas mort. Je trouve que dans notre société,  l’on se sert beaucoup de la peur pour tout réglementer. On aura beau vouloir réglementer autant qu’on le voudra, ça ne remplacera jamais le jugement et l’expérience. À titre d’exemple, une personne qui n’a pas d’expérience de navigation avec une chaloupe propulsée avec un 10hp, a le loisir de conduire un bateau qui roule à 70 mph! Trouvez l’erreur? Mais ce qui est important, c’est de porter sa ceinture loll  Je ne serais pas surpris, dans un avenir assez proche, qu’on oblige tout le monde à porter sa ceinture de sauvetage. Il me semble qu’il y aurait un effort à mettre ailleurs avant. À lire ces lignes, vous saisissez à quel point je ne suis pas un fan de ceinture mais bon, je n’ai pas le choix. Alors, aussi bien y aller avec le modèle le moins encombrant.

Des ceintures, j’en ai essayé de tous les genres. Évidemment, le modèle conventionnel est le pire de tous à porter. Pour encourager les gens à porter leur veste de sauvetage, les compagnies ont innovées et offert des modèles gonflables. Ces modèles sont devenus très populaires et sont un bon compromis au niveau du confort et de la sécurité. Mais personnellement, je ne les trouve pas confortables au niveau du cou. Certains modèles ont par contre l’avantage de se déployer automatiquement une fois immergés, ce qui n’est pas à négliger. Mon modèle préféré, celui que je trouve moyen de faire porter aux plus récalcitrants (comme moi), est le modèle MD3071 qu’on porte à la taille. C’est un sac que l’on porte à la ceinture et qu’on peut déployer à l’aide d’une corde pour qu’il se gonfle. On se l’accroche au cou par la suite. Je ne le conseille pas aux gens qui pêchent en solo car il n’est d’aucune utilité dans l’éventualité, à la suite d’un accident, vous seriez inconscient ou dans l’incapacité de le déployer manuellement. Par contre si vous pêchez accompagné, je vous le conseil fortement, c’est de loin le moins encombrant de tous. En fait, avec le temps, on oublie qu’on porte une ceinture de sauvetage. N’est-ce pas merveilleux!

En conclusion, j’aurais pu vous énumérer bon nombre de pièces d’équipement, d’articles que je traîne avec moi à chaque sortie de pêche et que je trouve bien pratique : puise, lime, Cablz, Rod Glove, étui pour canne, voir même anti-moustique et crème solaire, pourquoi pas? J’aurais pu vous suggérer aussi un imperméable. S’il y a une pièce d’équipement qui est essentiel et n’est pas souvent  à la hauteur, c’est bien l’imperméable. Mais au niveau de l’imper, j’en ai trop à dire. Prochainement, je vais consacrer une chronique juste pour cette pièce d’équipement car il y a encore beaucoup trop de gens qui n’ont pas compris l’importance d’avoir un super imper!

Bon magasinage!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *